Dorres

Dorres Pyrénées-Orientales Occitanie

Voir le trajet

Située en Cerdagne à 82 km à vol d'oiseau de Perpignan cette petite commune de 169 habitants est nichée sur l'adret du massif du Carlit.
Elle est depuis toujours réputée pour son agriculture pastorale, ses carrières de granit, mais aussi pour ses sources d'eau chaude qu’appréciaient déjà les Romains.



Les Bains Romains ~ Els Banys de Dorres, en contrebas du village furent aménagés autour d'une source d'eau chaude sulfureuse qui jaillit à une température comprise entre 38 et 40°C.
Deux bassins extérieurs, dont un lavoir taillé dans le granit en 1841 offrent une vue imprenable sur les principaux sommets des Pyrénées catalanes.
Propriété de la commune, Les bains de Dorres ont récemment inauguré un nouveau bassin à l'image de ses prédécesseurs.
Ils sont ouverts tous les jours de 9h00 à 19h30.



Avant ou après un petit moment de relaxation dans les bains, à découvrir au cœur du village l'église paroissiale Saint-Jean ~ Sant Joan Evangelista. Citée pour la première fois en 1163, elle fut construite dans le style roman à nef unique et abside semi-circulaire. Elle sera remaniée au cours du 13e siècle par l'ajout de chapelles latérales et le rehaussement de son clocher-mur à 4 cloches.



Sur le mur de sa façade sud on peut découvrir de très anciennes dalles funéraires gravées dans du granit provenant de l’ancien cimetière. 
Autre curiosité illustrant le passé préhistorique de Dorres, les haches en pierre polie datant du néolithique qui ont été fixées sur les murs de l'église.



En parcourant les rues étroites de Dorres à découvrir ses vieilles maisons en granit. Il fut surnommé le village « des tailleurs de pierres » ou picapedrers en catalan. 
Au cœur du village, "La Maison du Granit" vous retrace l'histoire du savoir-faire des tailleurs de pierres de Dorres depuis le 19e siècle.
Le granit de Dorres fut utilisé pour la construction de lavoirs, fontaines, maisons, mais aussi dans la réalisation de nombreux ouvrages d’art tels que les ponts Séjourné et Gisclard, le barrage des Bouillouses, le tunnel ferroviaire du Puymorens...



À la sortie du village, en direction du col de Jouell à découvrir la chapelle de Mageta. Dédiée à la Vierge, Saint-Marc et Saint-Pierre, une légende raconte qu'en ce lieu se dressait autrefois un immense bloc de granit. Un picapedrer de l'époque se mit alors à le tailler. Bien mal lui en prit, car les forces de la nature se déchainèrent, orage et grêle s'abattirent sur le village. Le picapedrer aidé des habitants du village afin d'apaiser la colère du ciel et de Saint-Marc réputé saint grêleur, décida d'ériger à l'emplacement du bloc de granit la chapelle de Mageta. Depuis ce jour, tous les ans pour la Saint-Marc, le 25 avril, un pèlerinage est organisé à la chapelle de Mageta. 



Au sud-ouest à 1 680 m d'altitude la chapelle Notre-Dame de Belloc ~ Mare de Déu de Bell-lloc domine le village.  Du haut de son promontoire elle offre un superbe panorama sur Dorres en contrebas, mais aussi sur la chaîne du Puigmal et du Cambre d'Aze qui justifie son appellation de Bell-lloc ~ beau lieu.